Le SPORT SANTE

Actions favorisant l’accès à la pratique d’Activité Physique et Sportive pour tous, dans le cadre de Sport et Santé, en particulier à travers l’Activité Physique Adaptée (APA) pour les maladies chroniques. Ceci est entré en vigueur en application du décret d’Etat du 30/12/2016.

La FFESSM s’engage dans le Sport Santé, elle a déjà une solide expérience depuis des années pour les personnes en situation de handicap (Handisub). La diversité de ses disciplines subaquatiques et l’adaptabilité de ses programmes d’entrainement et d’accès au sport lui permettent de s’impliquer dans le Sport Santé caractérisé par « une pratique régulière, adaptée, sécurisée et progressive ».

LE PUBLIC :    

1/ Prévention pour public sédentaire et en baisse d’autonomie = SPORT BIEN ÊTRE

« Palmez vers son bien-être ». C’est un programme passerelle  pour une population cible ayant des facteurs de risque (sédentarité, surpoids, tabagisme, addictions, HTA légère). Peut s’y inclure un public senior avec effets du vieillissement et des patients éloignés des pratiques sportives.

2/ Prévention dans le cadre de la pratique adaptée (APA) et supervision médicale pour les maladies chroniques = SPORT SANTE SUR ORDONNANCE.

« Palmez vers sa santé ». C’est un « programme adapté Sport sur ordonnance » pour patients atteints d’affections chroniques telles maladies métaboliques, maladies neurodégénératives, maladies cardio-vasculaires, maladies respiratoires chroniques, cancers…

 

LE REFERENCEMENT DES ACTIVITES SUBAQUATIQUES :

Le slogan « à vos palmes, prêt, santé… » a été choisi en raison de cette dénomination commune à toutes nos activités subaquatiques que représente l’utilisation de palmes. Avec deux niveaux déclinés :

  • Niveau 1, Sport bien-être : « Palmez vers son bien-être », toutes nos disciplines sont concernées. Nos cadres sont formés pour répondre à ce type de demande.
  • Niveau 2, Sport sur Ordonnance : « Palmez vers sa santé », seules certaines de nos disciplines sont concernées : Apnée en milieu artificiel, Fit Palmes (Nage avec palmes), Randonnée subaquatique (milieu naturel), Plongée scaphandre selon les conditions. Nécessité de réaliser un module complémentaire de formation à destination de nos cadres (moniteurs plongée et formateurs-entraineurs Apnée et Nage avec Palmes) pour un programme nécessitant certaines précautions. Ceci se réalise sur prescription d’un médecin traitant.

 

LES MOYENS MIS EN OEUVRE :

Une formation va être programmée sur Marseille après l’été pour la région Sud. Suite au cahier des charges précises du CNOSF, notre région SUD étant pilote, création avec le DTN d’un module spécifique de formation pour nos cadres fédéraux (Moniteurs 1er degré, Moniteurs Entraineurs 1er degré), en particulier dans les disciplines Plongée scaphandre, Apnée, Nage avec Palmes. Ce niveau minimum de 1er degré a été défini afin de mieux s’adapter aux contingences définies par le CNOSF.

Découvrez le Module de formation Sport Santé pour nos Activités.

En région Sud formation organisée au siège régional à l'Estaque (Marseille) pour les cadres :  J1 Samedi 14/9 ( Sport Bien Etre et Sport Santé sur Ordonnance), puis  J2 et J3 (Sport Santé sur Ordonnance) Sa et Di 19-20/10.   Inscription à " Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ", préciser votre activité subaquatique, votre niveau de cadre et si vous êtes EH1.

L’enseignement théorique après un e-learning se fera sur 1 journée pour le Module de formation Bien Être et sur 2 autres journées pour le Module de Formation Sport Santé sur Ordonnance. L’Unité Sécurité (U7) « savoir réagir face à un accident au cours de la pratique » est d’emblée acquise avec nos divers RIFA. L’Unité Pratique (U6, qui se fait à distance en club) est totalement allégée pour les cadres EH1 (encadrant HandiSub).

 

LE PLUS IMPORTANT  POUR L’ENCADRANT  DU SPORT SANTE

  • Comprendre les grandes lignes de la pathologie, sans s’enfermer dans des détails
  • Comprendre l’influence de la pathologie sur l’état cardio-respiratoire et la capacité physique
  • Comprendre l’impact des médicaments sur l’activité
  • Comprendre la psychologie des patients (ce ne sont pas forcément des sportifs dans l’âme)
  • L’intérêt du ludique et du plaisir
  • Ne pas transposer sans réflexion son expérience du sport à ces publics
  • Travailler en collaboration avec le médecin traitant

Nous poser une question

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.