La région est riche d’aires marines protégées (AMP). Les AMP sont des espaces délimités en mer au sein desquels un objectif de protection de la nature à long terme a été défini, cependant leur statut et leurs objectifs peuvent être très variés. Elles sont issues de la puissance publique (loi Littoral, parcs nationaux, parcs régionaux,…) ou sont des déclinaisons de directives européennes (13 sites Natura 2000 ayant une partie majoritairement marine en région Provence-Alpes Côte d’Azur), ou d’accords internationaux (sanctuaire Pelagos).. Citons, parmi elles, en lien direct avec notre activité de plongée :

2 parcs nationaux, Port-Cros et le Parc National des Calanques

Le parc national de Port-Cros, créé en 1963, est le plus ancien parc marin d’Europe. Son périmètre a été agrandi en 2016. Il gère les réserves intégrales des îlots de Bagaud et de la Gabinière, et une mission de coordination pour le compte du Sanctuaire PELAGOS, pour les mammifères marins en Méditerranée. La signature de la charte du parc est nécessaire pour pouvoir plonger dans le périmètre du cœur marin (îles de Port-Cros et de Porquerolles, signature à titre individuel ou au titre de l’établissement responsable du bateau). Toutes les informations sur la réglementation du parc et la charte sont sur le site du parc : http://www.portcros-parcnational.fr/fr

2002 PortCros le port

Port-Cros, le port

Créé en 2012, le parc national des Calanques est le 1er parc périurbain d’Europe. Son périmètre marin (zone d’adhésion et zone adjacente) va du Frioul à l’île Verte. Le parc a élaboré une charte de plongée dont la signature est un acte volontaire (et non obligatoire à ce jour) de chacun, individuel ou structure, d’engagement à adopter des comportements écoresponsables au sein du parc. Toutes les informations sur la réglementation du parc et la charte de plongée sont sur le site du parc :  http://www.calanques-parcnational.fr/fr

La réserve de pêche marine du Prado

Depuis 2007 existe dans la baie du Prado une zone d’implantation sur 221 hectares de 27 000 mde récifs artificiels de production. Ces récifs sont gérés par la ville de Marseille et suivis par un comité Scientifique et technique. Le suivi de colonisation de certains récifs fait l’objet d’activités de sciences participatives confiées au Comité Départemental FFESSM des Bouches-du-Rhône. Plus d’informations sur le suivi scientifique dans la page : https://www.mio.univ-amu.fr/gisposidonie/?p=1073

Le parc marin de la Côte Bleue

Créé en 1983, il couvre 43 km de littoral entre Le Rove et Martigues. En son sein, les réserves intégrales de Carry-le-Rouet et du Cap-Couronne sont des zones d’interdiction de pêcher, de plonger avec un scaphandre, et le mouillage des bateaux y est interdit. 

https://www.parcmarincotebleue.fr

Pour toutes les zones marines, spécifiquement réglementées ou non, une introduction sur le statut de conservation des espèces réglementées et protégées, ainsi que les liens vers les textes officiels, se trouvent dans l’onglet Documents/arrêtés officiels de ce site. 

 

Nous poser une question

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.